A peine sortie de la maternité et beaucoup de parents réalisent toute l’immensité de cette nouvelle vie qui s’ouvre devant eux. Une nouvelle ère je dirais même avec de nouvelles préoccupations et responsabilités... (alors que la vie de couple n’était déjà pas si simple…)

Se retrouver à deux devient de plus en plus difficile, et avec toute la volonté du monde ces moments d’intimité se font inévitablement plus rares qu’avant l’arrivée de bébé, alors que le besoin d’être fort ensemble ne s’est jamais fait autant ressentir.

Il peut survenir alors le redouté mais courant “Baby clash” présenté notamment par le Docteur Geberowicz dans l’ouvrage “Le couple face à l’arrivée de bébé – Surmonter le baby-clash”. Selon lui, 20 à 25% des couples se séparent dans les 1ers mois après la naissance de l’enfant. Un constat qui peut inquiéter et qui mérite de se poser avec son partenaire pour l’anticiper.

Plusieurs causes expliquent ce “baby clash”:

Ce “baby-clash” peut s’expliquer par différentes raisons bien plus nombreuses que celles que je pourrais énumérer, si spécifiques à chaque relation. Il n’empêche que dans la majorité des récits de parents, on retrouve le fameux manque de sommeil, la distance qui se crée par le manque de communication et la rareté voir l’absence des moments à deux.

Les soirées et les nuits ne riment plus trop avec “calins” surtout lorsque bébé exprime son besoin de réassurance nocturne. Les conséquences, en plus de la diminution de la libido affecte assurément l’humeur en lien avec la fatigue.

De plus les exigences souvent fixées pour être un “bon parent” peuvent augmenter le niveau de stress et créer un éventuel repli sur soi.

Il devient alors urgent d’enrayer le circuit infernal et de créer de nouveaux codes pour réussir à se retrouver malgré les préoccupations parentales!

Quelques outils pour surmonter le baby-clash:

Voici un échantillon d’astuces qui offre une base de réflexion et un levier pour du mieux être à deux:

  • Lâcher-prise et accepter cette toute nouvelle vie. Il est important de ne pas s’accrocher à la relation amoureuse d’avant bébé.
  • Se concentrer sur cette nouvelle naissance conjugale et créer un “contrat de solidarité”, trouver en l’autre un véritable “partenaire”. Admettre ensemble les difficultés et se serrer les coudes pour surmonter la période.
  • Se trouver une nouvelle passion ou occupation commune (ex: sports, hobbies, rituels…)
  • S’imposer des moments à deux. Certaines méthodes indiqueront des rythmes; Il me semble que l’essentiel et de trouver le sien en prenant en compte les contraintes impératives du foyer, il sera ainsi d’autant plus simple de s’y tenir.
  • Analyser la communication du couple et admettre que l’effort doit venir des deux cotés (même quand on est convaincu du contraire). L’approche par la CNV® est celle que je conseille régulièrement.
  • Prendre du temps pour soi, juste pour soi; Se retrouver, une étape indispensable pour retrouver l’autre.
  • Penser que la relation amoureuse que nous donnons à voir sera sans doute idéalisée par nos enfants. Cela peut aider à faire un effort d’exemplarité lorsque l’on prend conscience qu’insuffler l’harmonie dans son couple revient aussi à prendre soin de son enfant.
  • Demander de l’aide. Il est sage de ne pas laisser le “clash” s’installer avant de consulter un/e psychologue.

Prendre conscience de cette période qui s’annonce ou qui est là, c’est déjà faire un grand pas pour la surmonter. Cet effort permettra de se trouver et de retrouver la motivation qui nous pousse à vivre cette expérience parentale ensemble et soudés.

Il n’est pas simple en effet de créer des moments pour célébrer l’amour et puisque toutes les occasions sont bonnes, je vous souhaites une belle fête de la Saint Valentin à tous!!!

Illustration: Gaelle Correa